Un outil innovant pour intégrer pleinement l’enjeu de motivation

  • jeudi, 08 février 2018 08:07

Les entreprises traitent leur enjeu d’efficience par l’optimisation quasi-permanente de leur ORGANISATION. Dans le cadre de notre Laboratoire d’innovation managériale, a été conçu et développé le dispositif SIPPAR* qui leur permet de s’emparer, avec la même rigueur, de l’enjeu de motivation et d’orienter leur culture de MANAGEMENT vers une exploitation méthodique de cet important gisement de rentabilité.

 

Le dispositif SIPPAR apporte une connaissance précise des motivations des acteurs et de leur vécu de la culture managériale de l’entreprise.

  • Il révèle ce qui freine ou pousse les salariés à s’engager dans leur travail.
  • Il met et en évidence des traits communs, des écarts, les dynamiques positives et négatives.
  • Il identifie les causes managériales des déficits d’engagement et les voies de mobilisation à privilégier.

SIPPAR permet d’orienter, de piloter et d’évaluer l’ensemble des décisions, démarches et actions managériales ou organisationnelles à venir ou déjà engagées.

SIPPAR est doublement innovant, par le REFERENTIEL DE MANAGEMENT sur lequel il s’appuie et par l’OUTIL DE CARTOGRAPHIE sophistiqué qu’il utilise.

1 - LE REFERENTIEL DE MANAGEMENT :

  • relie de façon simple rôles managériaux, leviers de management et ressorts de motivation ;
  • s’applique à toutes les entreprises, quels que soient leur secteur d’activité, leur taille, leur organisation et leur culture managériale ;
  • sous-tend à la fois l’ensemble du dispositif et, en aval, l’action managériale aux niveaux macro, méso et micro.

2 - L'OUTIL DE CARTOGRAPHIE :

  • rend lisible, à travers des représentations d’archipels ou d’arbres, des masses d’informations conséquentes et de natures différentes ;
  • autorise de multiples investigations  pour identifier des coïncidences, corrélations, effets du management sur les motivations ;
  • permet la sérendipité et offre donc la possibilité de réellement découvrir des phénomènes et de s’affranchir des biais liés aux requêtes.

La conception et le développement de ce dispositif ont été menés par une équipe composée de Michel Authier (mathématicien et philosophe, inventeur des arbres de connaissances et de l’outil de cartographie mis en œuvre), Gilles Charpenel (concepteur du référentiel de management utilisé), Michel Castan et Olivier Degos qui ont apporté leurs expériences de conseil et de management à la mise au point de SIPPAR.

 

Pourquoi « SIPPAR-MCM » ?
La première carte du monde a été découverte à Sippar, au sud de l'Irak, à 97 km au nord de Babylone sur la rive est de l'Euphrate, et publiée en 1899. La tablette d'argile a été déposée au British Museum (MCM signifie « Motivation et culture managériale »)