×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 67

Si l’on veut restaurer la confiance qui fait cruellement défaut dans les organisations, la parole doit redevenir le véhicule premier du management. On le perçoit aisément, c’est par le dialogue vivant que peut se développer une relation prenant en compte les spécificités de l’autre, répondant au moins en partie à nos besoins de sociabilité, autorisant la communication et pas seulement l’information. Dépassons cette évidence, considérons…
En savoir plus... Parole de manager
Le cadre fiscal de la vente des start-ups par leurs fondateurs a été récemment mis sur la place publique, ceux-ci ayant adroitement partagé leur sentiment d’être des pigeons. Les médias ont déjà, depuis quelques années, largement valorisé ces success stories dont le caractère spectaculaire fait de l’audience ou captive le lecteur. On ne peut pas dire, en revanche, que l’impact des cessions de start-ups sur…
En savoir plus... Pigeons et dindons
En réaction à l’interview récente donnée au Point par Michel Serres et citée dans mon précédent billet, certains internautes déplorent la situation difficile dans laquelle se trouvent des enseignants pourtant « érudits » qui ne réussissent pas pour autant à avoir de l’autorité sur des élèves rétifs. Ils pensent réfuter ainsi l’argument du philosophe et académicien qui estime que « la seule autorité possible est fondée…
En savoir plus... L’autorité (suite)
Commentant son dernier ouvrage (Petite Poucette, Le Pommier) dans un entretien accordé à deux journalistes du Point, Michel Serres explique  pourquoi « la seule autorité possible est fondée sur la compétence ». Toute lecture superficielle ou interprétation hâtive de ce propos conduit droit à une erreur maintes fois répétée dans les entreprises (et ailleurs). La confusion est fréquente entre les connaissances ou l’expertise dans un domaine et la compétence dans…
Le travail peut être source de plaisir et le plaisir vecteur de performance. Le management doit intégrer le rapport complexe existant entre frustration (ou satisfaction) et niveau d’engagement. Je suis récemment tombé, au détour d’une promenade sur le Web, sur une étude australienne expliquant qu’un leadership positif accroît la satisfaction des collaborateurs et contribue ainsi à leur performance, alors qu’un leadership générant de la frustration…
Les Français ont passé ces derniers mois — primaire socialiste, campagnes de l’élection présidentielle et des élections législatives — à déplorer les difficultés économiques et l’état de la communauté nationale. Nous avons assisté à de multiples discours, débats et interviews portant sur les moyens de sortir d’une situation détériorée par la crise planétaire, par les difficultés financières européennes, mais aussi par les faiblesses françaises. Pendant…
En savoir plus... Étonnant, non ?
Le manager est nécessairement un investigateur assidu des ressorts personnels de ses collaborateurs pour construire, grâce à sa connaissance des individus, un cadre de travail propice à l’auto-motivation et donc à l’engagement de chacun. Les informations qu’il recueille doivent le mettre en capacité de proposer des situations et un climat permettant à ses collaborateurs de trouver dans le travail des motifs de donner le meilleur…
En savoir plus... Parlons d’autre chose
La motivation des acteurs est au cœur des enjeux managériaux. Petit inconvénient : elle ne se décrète pas, l’injonction n’ayant que peu d’effets en cette matière. Un manager doit clarifier sa définition du mot « motiver » et la partager avec sa propre hiérarchie puisque celle-ci lui a confié cette responsabilité. Motiver revêt plusieurs sens. Il peut notamment signifier « être le motif » de quelque chose, «…
Le 3 février dernier, plusieurs acteurs du Laboratoire d'innovation managériale étaient impliqués dans un colloque organisé à l'initiative d'un club de football aquitain et de ses partenaires. Le thème : Inscrire les nouvelles générations dans les dynamiques collectives. Les participants : des entrepreneurs, managers, élus, travailleurs sociaux, dirigeants et éducateurs sportifs.  -> Téléchargez la synthèse des échanges 
Les salariés ont trop souvent perdu la fierté d’appartenir à leur entreprise et reprochent à leur hiérarchie son manque de reconnaissance de leurs compétences, talents et réalisations. Mon propos se limite ici à souligner la richesse et la diversité des talents artistiques des salariés, trésor généralement méconnu et inexploité par les dirigeants. Quel dommage! Voilà un réservoir d’énergie positive que l’entreprise ne devrait pas négliger,…