×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 65

Examinez les déclarations, chartes, principes, engagements du manager qui fleurissent dans les entreprises. Parcourez le web, les articles de presse ou les descriptifs de formations sur le thème de la responsabilité managériale.Une référence est récurrente : les dix rôles du manager identifiés et décrits par Henry Mintzberg dans un ouvrage très intéressant publié en 1973 et intitulé The Nature of Managerial Work.Point de départ de la…
L’évaluation et la promotion des compétences impliquent, pour les managers, des arbitrages difficiles entre leurs intérêts et ceux de leur équipe, entre les enjeux personnels d’un collaborateur et ceux de l’entreprise, entre des considérations de court terme et des perspectives de moyen et long termes. Les fonctionnements en projets, en réseaux, accroissent le nombre d’acteurs susceptibles d’apprécier les compétences d’un collaborateur, parfois plus efficacement que…
Le Management par le plaisir implique de privilégier l’autonomie des acteurs. Autonomiser, c’est effectivement accroître sensiblement la possibilité de prendre du plaisir dans son travail. Pourquoi ? Persistance de l’organisation pyramidale et poids du statut hiérarchique dans la culture managériale, fonctionnement top-down systématique, démarches d’optimisation de la qualité, de la performance opérationnelle, contraintes liées à l’alimentation du système d’information réduisant les marges de manœuvre… Nombreux sont…
Le Management par le plaisir part d’un postulat : la perspective d’éprouver du plaisir dans son activité professionnelle est un moteur essentiel de l’engagement individuel et collectif. Où cherchons-nous ce plaisir dont la quête suscite notre implication ? Lorsque j’évoque le concept de Management par le plaisir avec des personnes exerçant une activité salariée, celles-ci font spontanément référence à la notion de climat de travail.…
En savoir plus... Plaisir et engagement
La quantité de prose publiée sur le sujet en témoigne, on sait aujourd’hui que le monde du travail est malheureusement pavé de « risques psychosociaux ». Les nombreux symptômes de mal-être observés ainsi que les mécanismes qui les génèrent sont largement décrits par les témoins, analysés et expliqués par les experts, dans des termes assez semblables.Sur la base de cette connaissance des problèmes, quelles solutions…
Je partageais il y a quelques semaines le constat que la génération Y nous oblige à revoir notre modèle de management. Force est de constater que cette génération Y vient de contraindre les autorités de deux pays jusque-là sous la coupe de régimes dictatoriaux à « revoir » leur modèle de gouvernance. Tous les observateurs ont souligné le poids décisif des jeunes au sein des…
En savoir plus... TunYsie, EgYpte…
Pour aider les managers de proximité, très focalisés sur la performance opérationnelle, à faire le point sur leur vécu et à progresser dans leurs pratiques, j’ai conçu et animé, avec Gilles Charpenel, un dispositif de partage entre pairs. Cette expérimentation menée avec succès en 2010 dans le Sud-Ouest (Délégations régionales Aquitaine et Midi-Pyrénées) a désormais pour vocation d’être généralisée à l’échelle du Groupe EDF. Modalité…
La notion de valeurs, vulgarisée à la fin du siècle dernier par le discours publicitaire d’un célèbre fabricant de rillettes (« nous n’avons pas les mêmes valeurs ! »), est maintenant cuisinée à toutes les sauces : philosophique, politique, sportive… L’exhibition des valeurs est devenue une figure imposée de la communication des entreprises. Les plus petites, focalisées sur leur développement, s’adressent avant tout à leurs…
Le monde du logiciel libre est un univers à part. Gary Hamel dans un livre intitulé The Future of Management (La fin du management – Vuibert 2008) le situe en « atypie » et en fait une source d’inspiration en vue « d’inventer les règles de demain ».  Il affirme : « le succès du mouvement du logiciel libre est l’exemple le plus spectaculaire que je connaisse de la façon dont un modèle…
C’est avec un intérêt teinté de jubilation que j’ai lu, dans le Nouvel économiste du 13 janvier, le remarquable entretien accordé par Francis Mer à Philippe Plassart(1). L’ancien ministre de l’Économie, actuel président du conseil de surveillance de Safran, fait « un inventaire des problèmes de l’économie française assorti de solutions nourries par l’expérience ». Je ne peux résister à en citer quelques passages choisis pour…